5 clefs pour surmonter de la peur de l’échec

Femme qui tape à l'ordinateur- 5 clefs pour surmonter la peur de l'échec et passer à l'action

Quand on est entrepreneure, surmonter la peur de l’échec est essentiel pour avancer dans son développement d’entreprise. L’échec, souvent redouté , est en réalité c’est un tremplin vers la croissance et le succès.

Cet billet propose cinq clés fondamentales pour comprendre et surmonter cette peur qui peut être paralysante. Et si tu voyais plutôt ça comme une opportunité d’apprentissage et de croissance ? 🚀

Sommaire:

  1. Comprendre la peur de l’échec, ses origines et ses manifestations
  2. Redéfinir l’échec
  3. Etablir des objectifs clairs
  4. Se préparer et se lancer
  5. Accepter le risque
  6. Apprendre de l’échec

Les origines de la peur de l’échec.

La peur de l’échec est une émotion complexe, très en lien avec la confiance en soi. Elle prend racine dans différents facteurs :

• 🤯 La pression sociale et les normes culturelles : la société met l’accent sur la réussite, la performance et l’atteinte des objectifs. Cette pression à réussir peut engendrer la peur de l’échec.

• La validation externe : si tu cherches la validation et l’approbation des autres pour te sentir bien dans leurs baskets, tu peux craindre qu’un échec s’accompagne de désamour. Une estime de soi fragile rend plus difficile la gestion de l’échec, car elle est fortement influencée par les jugements extérieurs.

• L’auto-jugement : si tu as une image négative de toi, tu peux penser qu’un échec valide le regard que tu portes sur toi. 🔄 Ça peut devenir un cercle vicieux.

• Des expériences négatives passées : si tu as vécu un échec, tu peux craindre qu’il se renouvelle, cela sape la confiance en soi.

• Une mauvaise attribution des causes de l’échec : si tu attribues un échec à des causes internes et stables (par exemple : je suis incompétent.e) plutôt qu’à des causes externe (le contexte était vraiment compliqué.). Tu remets alors en question ta propre compétence, et cela génère une plus forte crainte de l’échec.

 La peur du rejet ou de l’abandon : 🧡la peur de l’échec peur être liée à des peurs plus profondes. Échouer devient alors la possibilité de perdre l’amour des autres et d’être rejeté.

 Le perfectionnisme et la peur de ne pas être assez bonneles perfectionnistes ont souvent peur de l’échec parce qu’ils ont une norme très élevée pour eux-mêmes.

Les manifestations de la peur de l’échec

La peur de l’échec est présente chez tous les entrepreneures de façon plus ou moins forte. En revanche, elle est toujours plus prégnante chez les femmes.

Quand tu es entrepreneure, la peur de l’échec peut être très présente et prendre plusieurs formes :

• Tu peux hésiter à prendre des risques : les femmes entrepreneures sont plus hésitantes à prendre des risques par crainte de l’échec.

• Une (légère) tendance à être perfectionniste ? Tu peux te sentir obligée d’atteindre la perfection dans tes projets et tes réalisations. Ce qui peut te pousser gentiment à surinvestir ton temps et tes efforts dans chaque aspect de ton entreprise/vie.😵‍💫

• Sous-estimation de tes compétences et de tes talents : peut-être que tu fais partie de celles qui sous-estiment leurs compétences et leurs réalisations. Tu peux douter de tes capacités à réussir et craindre que tes actions ne soient pas à la hauteur des attentes. 👋 Hello le syndrome de l’imposteur ! Et ça, ça peut t’amener à éviter des opportunités potentiellement fructueuses.

• Peut-être que tu hésites à demander de l’aide ou du soutien par peur d’être perçue comme une incapable ou peu compétente.

• 🤦‍♀️ Tu peux fuir toute forme de visibilité. En te disant que te rendre visible risque d’augmenter l’impact d’un échec.

• Tu as peut-être peur d’investir en toi ou en ton entreprise. Par peur de l’échec financier les femmes entrepreneures hésitent davantage à investir financièrement dans leur entreprise. Ce qui peut limiter leur croissance.

• L’impact et la charge mentale et émotionnelle : tu gères de multiples casquettes dans ta vie. Et tu veux coûte que coûte préserver ton équilibre de vie pro/perso. La peur de l’échec peut aggraver la charge mentale et émotionnelle, créant ainsi des défis supplémentaires pour surmonter la peur de l’échec.

Redéfinir l’échec

OK, un un échec, c’est parfois un peu raide. 💥 Surtout quand tu as investit du temps, de l’argent, de l’énergie pour ce que tu as mis en place. Tu peux avoir besoin d’un peu de temps pour accuser le coup. Et c’est normal! Mais ce serait dommage de s’arrêter là!

Chaque échec est une leçon déguisée, une chance d’analyser tes actions, tes décisions et tes stratégies. Prends l’exemple d’entrepreneurs légendaires comme Edison 💡, dont de nombreuses tentatives infructueuses pour inventer l’ampoule n’ont pas été des échecs, mais des itérations vers la réussite. Ça rappelle que chaque erreur est un pas vers la réussite, vers ta montée en compétences et une meilleure compréhension des stratégies efficaces.

🌱 Plante-toi, c’est comme ça qu’on pousse !

Etablir des objectifs clairs

Définir tes objectifs, c’est comme tracer une carte au trésor 🗺️: tu dois savoir où chercher et commenter y arriver ! Donc, plutôt que de te dire « Je veux réussir », définis des objectifs SMART comme « Augmenter mes ventes de 30 % d’ici la fin de l’année ».

🎯 Définir des objectifs qui te boostent, c’est super ! Mais si tu t’arrêtes là, tu risques de te perdre en route. Après avoir défini tes objectifs, mets en place un plan d’action concret.

Imagine que chaque objectif est une montagne à escalader. Tu ne peux pas simplement te téléporter au sommet. Tu y vas par étape. Pour surmonter la peur de l’échec, et atteindre tes objectifs, c’est pareil : tu dois découper tes objectifs en plus petites actions concrètes.

Par exemple, si tu veux augmenter tes ventes, tu peux commencer par choisir d’aller à 3 événements réseaux dans le mois, ou de contacter 5 nouvelles personnes sur LinkedIn. Ces étapes sont comme les marches d’un escalier. Chaque pas te rapproche du sommet ! 🗻

« La différence entre un rêve et un projet, c’est une date »

Walt Disney, un entrepreneur qui s’en est pas trop mal sorti !

Se préparer et se lancer

La préparation est une clé efficace pour se débarrasser de la peur de l’échec.

Tu as une prise de parole qui t’inquiète : prépare là : 📢 créer un plan de ta prise de parole, enregistre-toi, fais ton speech devant ton miroir…

Tu as un rendez-vous client qui te stresse : prépare-le : identifie tout ce qui est à savoir sur ton client, clarifie ce que tu pourrais lui proposer, sous quel délai, à quel tarif ( …), prépare un questionnaire qui te guidera lors de votre RDV.

🧠 La préparation mentale est aussi importante, comme pour les grands sportifs.

Tu as peur d’aller dans une soirée réseau ? Installe-toi confortablement, ferme les yeux, respire et imagine cette soirée réseau. Imagine-la comme si tu y étais (la pièce, les personnes présentes, les sons…). Et surtout imagine que ça roule ! Imagine que tu es à l’aise, souriante, que tu rencontres des personnes super… Répéter régulièrement cette évocation mentale te permettra de gagner en confiance lorsque la situation se présentera pour de vrai.

Bref, tu as peur de te planter, prépare-toi, respires, ça va bien se passer ! Fonce! 💪

Accepter le risque

🤸 Imaginons que tu es sur un trampoline géant. Chaque saut représente un risque calculé. Tu ne sais jamais exactement comment tu vas atterrir, mais tu sais que tu es capable de bien rebondir !

Prendre des risques calculés, c’est pareil. ⚖️Tu identifies les avantages, les inconvénients, et si les avantages l’emportent, tu sautes. Et la bonne nouvelle, c’est que même si tu ne finis pas exactement où tu pensais, tu auras quand même pu apprendre quelque chose !

Et si le risque te fait peur (on peut en déduire que tu es humaine !), réfléchis à ce que tu peux mettre en place pour te sécuriser. 🦺 Tu n’es pas obligée de subir l’inquiétude. Identifie de quoi tu as besoin et ce que tu pourrais mettre en place comme stratégie pour gagner en sérénité.

Apprendre de l’échec

Un échec est toujours une occasion d’apprendre et de devenir plus performante. Sauf, si tu ne l’utilises pas comme un outil d’apprentissage.

Chaque échec peut jouer le rôle d’un prof. 🤓 Quand tu échoues, il te donne des devoirs pour t’améliorer la prochaine fois ! Prends un moment après chaque revers, regarde ce qui a fonctionné et ce qui n’a pas marché.

👀 Si une stratégie ne fonctionne pas comme prévu, ajuste-la, apporte des changements et observe les résultats.

Ne te décourage pas, car chaque échec t’approche un peu plus de ton objectif.

Utilise chaque faux pas, analyse-les avec curiosité, ajuste ta trajectoire et reviens plus forte que jamais. Chaque échec est une étape de plus vers ta réussite. 👏

« Dans la vie, je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j’apprends. » 

N. Mandela, un autre gars qu’a fait quelques trucs!
5 clefs pour surmonter la peur de l'échec et passer à l'action- illustration d'une femme faisant du skate en talons
Citation: l'échec est un pas de plus vers la réussite.
Confiance en soi: 5 clefs pour surmonter la peur de l'échec et passer à l'action- femme qui tape sur un clavier d'ordinateur

Entrepreneure, comment surmonter la peur de l’échec et oser se lancer.

🫵 Définir la réussite selon tes critères

Si tu veux surmonter ta peur de l’échec, commence par définir ta vision de la réussite. Selon tes règles, tes codes. Et identifie tout ce que tu as déjà comme compétences et capacités pour aller vers ça. La petite voix qui te dit que tu n’es pas assez ceci ou cela, met la KO.

👣 Découper ta réussite en plusieurs étapes

Construit des objectifs SMART, et un plan d’action réaliste. Donne-toi toujours un outil de mesure pour savoir où tu en es, et pouvoir ajuster si nécessaire. Bien sûr, prends un temps régulièrement pour savoir où tu en es. Et n’oublie pas de célébrer chacune de tes avancées.

📈 Piloter en fonction des résultats

Ça ne fonctionne pas comme tu veux ? OK, ça arrive. Qu’est-ce qui ne fonctionne pas ? Où est-ce que ça coince ? Pourquoi ? Qu’est-ce que tu pourrais faire différemment ? Garde l’esprit ouvert et apprend de chaque loupé. C’est une occasion rêvée pour améliorer tes actions et atteindre plus efficacement tes objectifs.